Stand de Formula 1

Analyse : Qui remportera le Super Bowl LVI ?

Alors que la post-saison de la NFL débute à la mi-janvier, nous avons analysé toutes les saisons précédentes depuis la mise en place du format actuel en 2002 afin de comprendre ce à quoi il faut s’attendre cette fois-ci sur la route du Super Bowl LVI.

Comment pourraient se dérouler les playoffs 2022 de la NFL ?

Les wild card et les playoffs de division constituant l’essentiel du calendrier, nous avons d’abord cherché à y déceler des tendances intéressantes.

Dans l’AFC, toute rencontre entre une équipe de l’Est et une équipe du Sud a des chances d’être favorable à la première, comme l’ont fait 14 des 19 rencontres entre ces deux divisions dans le format actuel. Les équipes du Sud sont toutefois susceptibles de mieux s’en sortir face aux équipes du Nord, avec 10 victoires sur 15 rencontres depuis 2002.

Dans la NFC, les équipes de la division Ouest ont remporté huit de leurs dix rencontres contre celles de l’Est et neuf de leurs treize rencontres contre des franchises du Nord. Il n’est donc pas surprenant que sept des 19 derniers représentants de la NFC au Super Bowl soient de l’Ouest.

La seule division qui a été plus dominante est la division Est de l’AFC, qui a fourni huit des finalistes du Super Bowl de sa conférence – dont cinq vainqueurs – depuis le début du format actuel en 2002.

Que pourrait-il se passer au Super Bowl LVI ?

L’histoire récente suggère que l’AFC remportera un autre titre de Super Bowl, la conférence ayant produit cinq des sept vainqueurs les plus récents. Dans le format actuel, les équipes de l’AFC ont remporté quatre championnats de plus que celles de la NFC : 11 contre 8.

Les favoris du Super Bowl LVI – les Kansas City Chiefs et les Green Bay Packers – sont actuellement en tête de leur conférence respective. C’est compréhensible, car la forme de la saison régulière sera fortement corrélée aux performances en séries éliminatoires, mais il y a beaucoup de place pour une surprise.

Seuls sept des 19 vainqueurs du Super Bowl depuis 2002 étaient la meilleure équipe de leur conférence cette saison-là, et quatre champions n’étaient même pas en tête de leur division. En outre, seuls cinq de ces 19 matchs ont opposé la meilleure équipe de chaque conférence, près de la moitié des finalistes (18 sur 38) étant classés deuxième ou moins.

Il est encore plus tentant de soutenir une équipe wildcard après le succès surprenant des Tampa Bay Buccaneers l’année dernière, qui sont devenus champions de la NFL alors qu’ils avaient terminé deuxième de la NFC South. Cependant, le Super Bowl est normalement disputé par les champions de division, qui ont représenté 34 finalistes sur les 38 possibles dans le format actuel.

Restez toujours à jour et suivez bwin sur Instagram, Facebook et Twitter.

X