Pneus de MotoGP

Oscars 2020: quels films et acteurs vont tirer le gros lot?

Alors que la pression monte au fur et mesure que la cérémonie des Oscars 2020 approche, bwin a analysé les vainqueurs des 91 précédentes éditions pour prédire qui a le plus de chance de repartir avec une statuette à la maison à l’issue de la cérémonie hollywoodienne.

Nous avons trouvé des raisons qui ont influencé les juges pour le vote du meilleur film ainsi que pour les quatre récompenses individuelles les plus importantes pour les acteurs et actrices.

Meilleur Film

Il serait tentant d’assumer que le film avec le plus de nominations pour la cérémonie des Oscars 2020 va remporter l’Oscar du meilleur film; mais ce n’est pas le cas. Lors de six des dix dernières années, le film avec le plus de nominations n’a pas remporté la victoire pour le trophée le plus attendu de la soirée. Pour Joker, qui comptabilise dix nominations, une victoire pour le meilleur film serait donc quelque chose de plutôt inhabituel.

Dans la course pour l’Oscar du meilleur film, il est préférable de ne pas avoir eu recours à un trop gros budget. C’est donc un mauvais signe si un studio a donné carte blanche à un film. Cette année, cinq films nominés ont un plus gros budget que n’importe lequel des dix précédents vainqueurs. Par ailleurs, les films qui ont été des succès commerciaux ont aussi tendance à être oubliés aux Oscars lorsqu’il s’agit de décerner le meilleur film. Alors que The King’s Speech a remporté le prix après avoir récolté 400 millions de dollars de recettes, Joker en a déjà réalisé plus du double.

Pour un film qui veut remporter la victoire dans la catégorie reine, selon les statistiques, il vaut mieux que le rôle principal ne soit pas tenu par une femme. Seulement un seul des dix meilleurs films a eu une nomination dans la catégorie meilleure actrice en comparaison au sept pour les seconds rôles et huit pour le meilleur réalisateur. Ce n’est donc pas de bon présage pour Little Women et Marriage Story, puisque ces films sont nominés dans la catégorie meilleure actrice et qu’en plus, le réalisateur n’est pas nominé.

Récompenses individuelles

On pourrait s’attendre à ce qu’un film qui compte trois nominations dans les quatre catégories principales gagnerait d’office au moins une statuette, mais il n’en est rien. En vérité, ce n’est pas souvent le cas. Sur les 121 films qui ont reçu trois nominations ou plus dans les quatre catégories – meilleur acteur, actrice, second rôle masculin et féminin – 41% sont repartis les mains vides et seulement 22% avec deux Oscars ou plus. En effet, depuis 1933, seuls deux films ont réussi à faire un carton plein : A streetcar Named Desire en 1951 et Network en 1977, nominés dans les quatre catégories, ont tous deux gagné au moins trois statuettes ; par contre, ces deux films n’ont pas été élu meilleur film cette année-là.

Lors de l’analyse des données, nous nous sommes également aperçus qu’il y avait une discrimination liée à l’âge. Aucun des dix derniers vainqueurs du prix du meilleur acteur était le nominé le plus âgé – c’est une mauvaise nouvelle pour Jonathan Pryce cette année. C’est encore pire du côté des femmes, puisque l’âge moyen de la lauréate de l’Oscar pour la meilleure actrice ou pour le meilleur second rôle féminin est de 43 ans. Chez les hommes, l’âge moyen du lauréat de l’Oscar pour le meilleur acteur est d’environ 46 ans. Alors que la différence peut être considérée comme marginale pour les acteurs masculins, il existe un écart d’environ deux ans entre la lauréate du prix de la meilleure actrice et l’âge moyen de toutes les nominées.

X