Napoli - Torino (Serie A)

Qu’est-ce que l’histoire peut nous apprendre sur les play-offs en NBA ?

Les play-offs de la NBA débutent ce weekend. Nous avons analysé toutes les saisons depuis la réforme de 1984 et le passage à 16 équipes afin de trouver des éléments et schémas intéressants.

Afin de vous aider dans vos paris sur ces play-offs, nous avons analysé quelles têtes de séries vont généralement loin dans la compétition, mais également les sources probables des grosses surprises qui peuvent survenir.

Jusqu’où vont les équipes en général si on regarde leur classement avant les play-offs ?

Le système de têtes de série est souvent un indicateur fiable pour le classement final dans les play-offs. La première tête de série de la Conférence Est a remporté pas moins de 12 des 16 titres remportés par des équipes de cette conférence. Dans la Conférence Ouest, la première tête de série a engrangé 11 titres sur 19. Il n’est arrivé que quatre fois dans l’histoire qu’une équipe classée plus bas que la troisième tête de série se qualifie finalement pour la Finale de NBA. Trois de ces équipes ne sont pas parvenues à gagner le titre. Nous reviendrons plus tard sur la quatrième équipe.

Ce serait exceptionnel qu’une équipe classée 7 ème ou 8 ème tête de série aille loin dans la compétition, car cela n’arrive que tous les 14 ans qu’une de ces équipes passe au deuxième tour. Il n’est arrivé que deux fois qu’une équipe classée 7 ème ou 8 ème aille au-delà des demi-finales: les Seattle SuperSonics ont atteint la Finale Ouest en étant 7 ème tête de série en 1987, alors que les New York Knicks ont même été jusqu’à la Finale de NBA en 1999 malgré leur 8 ème position en Conférence Est.

A quelle fréquence les surprises surviennent-elles ?

Dans l’ensemble, la plupart des surprises se sont déroulées dans la Conférence Ouest. Cette statistique soutient la théorie selon laquelle ce serait la conférence la plus forte et donc la plus concurrentielle des deux. Sept des 10 équipes qui ont été éliminées dès le premier tour malgré leur position dans le top 2 viennent de la Conférence Ouest. Dans cette conférence, la cinquième tête de série a battu la quatrième tête de série au premier tour pratiquement deux fois sur trois.

Cette tendance s’inverse toutefois dans les Finales de Conférence, où 15 des 25 surprises auxquelles nous avons assisté au cours de 35 dernières années se sont déroulées dans la Conférence Est. Si nous observons les statistiques de la Finale de NBA et que nous éliminons tous les duels entre des équipes ayant la même position, nous remarquons que l’outsider gagne exactement une fois sur trois: sept des 21 duels entre des équipes ayant un classement différent ont été remportés par l’équipe qui était la plus faible sur papier.

Devons-nous nous attendre à de grosses surprises ?

Depuis 1984, il y a eu cinq saisons où les play-offs de la NBA ont été remportés par une équipe qui était classée troisième tête de série ou plus bas. Houston a créé la plus grosse surprise en 1995 en s’imposant dans la Finale de NBA alors que l’équipe était seulement 6 ème tête de série. Les quatre autres équipes se sont toutes qualifiées en étant 3 ème tête de série. C’est arrivé pour la dernière fois en 2011, il y a huit ans. Comme quatre de ces cinq surprises sont venues d’équipes qui étaient dans la Conférence Ouest, nous vous conseillons de regarder plutôt dans cette partie-là du tableau si vous souhaitez parier sur un outsider.

X