Quels sont les clubs qui souffriront le plus pendant la Coupe d'Afrique des Nations ?

Quels sont les clubs qui souffriront le plus pendant la Coupe d’Afrique des Nations ?

La Coupe d’Afrique des Nations 2021 débute le 9 janvier au Cameroun, avec la finale presque un mois plus tard, le 6 février.

Les joueurs africains jouant des rôles clés dans de nombreux clubs européens de premier plan, dont les saisons nationales se poursuivront pendant le tournoi, certaines absences seront vivement ressenties.

Pour déterminer quels clubs seront les plus perturbés, nous avons additionné les minutes jouées et les buts marqués depuis le début de la saison par les joueurs qui représentent l’un des 24 pays participant à la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

Les effectifs de la compétition n’ayant pas encore été annoncés, nous avons inclus tous les joueurs qui ont participé à un match de qualification pour la Coupe du monde depuis 2020.

Ces totaux vont encore augmenter d’ici janvier, mais ils nous donnent déjà une bonne idée des managers qui devront changer leurs alignements après la nouvelle année.

Premier League

En Angleterre, les absences les plus remarquées seront celles de deux des trois attaquants de classe mondiale de Liverpool. Sans Mohamed Salah et Sadio Mané, qui occupent la première et la deuxième place au classement des buteurs, les Reds auront des difficultés à prétendre au titre.

Plus bas dans le classement, la tâche de Claudio Ranieri de sauver Watford de la relégation de Premier League sera rendue plus difficile en janvier avec cinq de ses joueurs qui pourraient participer au tournoi.

L’influence de l’ailier sénégalais Ismaila Sarr en attaque sera particulièrement difficile à reproduire.

Par ailleurs, la dynamique de Crystal Palace sous la direction de Patrick Vieira sera certainement perturbée si la Côte d’Ivoire réalise un bon tournoi avec Wilfried Zaha dans son effectif.

La Liga

En Espagne, Séville devra se passer des buts de Youssef En-Nesyri et des arrêts de son coéquipier marocain Yassine Bonou, son gardien de but titulaire.

Le nouveau promu Majorque a évité la lutte contre la relégation jusqu’à présent, mais l’absence du Ghanéen Iddrisu Baba, qui a été un élément régulier de son milieu de terrain, pourrait le faire dériver vers le bas du tableau.

Serie A

Naples a été de loin le club le plus dépendant des talents africains en Serie A cette saison, le défenseur central sénégalais Kalilou Koulibaly étant particulièrement difficile à remplacer.

Plus haut sur le terrain, on trouve le Camerounais Andre-Franck Zambo Anguissa et devant lui la prolifique nouvelle recrue Victor Osimhen, dont les buts manqueront s’il est sélectionné par le Nigeria.

Le milieu de terrain milanais sera également moins redoutable sans la star ivoirienne montante Franck Kessie qui le patrouille.

Bundesliga

Les buts de Taiwo Awoniyi ont permis à l’Union Berlin de rester compétitif en première division allemande cette saison, et une convocation du Nigeria pourrait les mettre en difficulté.

Pendant ce temps, Leverkusen et Hoffenheim ont chacun donné plus de 1 000 minutes de championnat à des joueurs africains qui pourraient être indisponibles en janvier.

Le centre de la défense de Leverkusen sera très différent sans l’Ivoirien Odilon Kossounou ou le Burkinabé Edmond Tapsoba.

Ligue 1

Le championnat français sera le plus touché par les absences africaines, avec Metz qui pourrait perdre presque tout un onze de départ.

Le capitaine tunisien Dylan Bronn serait l’un des plus difficiles à remplacer. Saint-Étienne est en proie à la relégation en ce moment et la perte de son meilleur buteur Wahbi Khazri – une autre star tunisienne – pour une série de matchs ne ferait qu’exacerber le problème.

Eredivisie

Nous assistons déjà à une course au titre serrée aux Pays-Bas cette saison et l’Ajax pourrait souffrir de l’absence de Sebastian Haller si la Côte d’Ivoire a besoin de ses services.

Haller a relancé sa carrière à l’Ajax, marquant régulièrement en Eredivisie et en Ligue des champions.

À l’autre bout du tableau, le Sparta pourrait s’enfoncer encore plus dans le piège de la relégation sans son jeune gardien de but nigérian Maduka Okoye.

Jupiler Pro League

Charleroi revient à son meilleur niveau après une mauvaise performance en première division belge la saison dernière, mais son redressement pourrait être compromis si le Burkina Faso réalise un bon tournoi cet hiver.

Le gardien Hervé Koffi est le premier choix du club et du pays, tandis que le jeune milieu de terrain algérien Adem Zorgane s’est récemment imposé dans l’équipe première du champion en titre.

Plus à l’est, Genk s’est beaucoup appuyé sur les buts de Paul Onuachu cette saison, alors si le Nigéria fait son apparition en janvier, son rendement offensif en souffrira sûrement.

Restez toujours à jour et suivez bwin sur Instagram, Facebook et Twitter.

X