Neymar 3

Meilleur moment pour acheter un joueur de football

Il ne reste plus qu’un mois avant la fermeture du marché des transferts d’été. Les supporters de chaque club de football se questionnent forcément sur le nombre et surtout la qualité des renforts de leur club pour la saison à venir.

Alors que les championnats vont bientôt reprendre et que de nombreux supporters demandent toujours plus d’investissements, est-il malin de recruter alors que la préparation foncière est déjà terminée ? Nous avons analysé les cinq plus grands championnats pour déterminer quel est le meilleur moment pour acheter un joueur de football et ainsi réussir son mercato d’été.

Au plus tôt au mieux

Tout d’abord, c’est une histoire de contexte : quand est-ce que les transferts se concrétisent lors d’un mercato d’été habituel ? Nous avons conclu que l’on pouvait diviser la période des transferts d’été en trois gros morceaux. La première partie correspond aux transferts déjà conclus au 1er juillet, la seconde se termine à la fin du mois de juillet etle dernier tiers se termine en août. Environ un transfert sur huit se fait lors de la dernière journée de mercato, le 31 août ! Dans ce cas particulier, il s’agit pour les clubs de réaliser un dernier ajustement de leurs effectifs avant que le marché des transferts se ferme pour trois mois. Nous avons aussi regardé les gros transferts – ceux avec un chèque d’au moins 20 millions d’euros. Lors d’un été moyen, on en compte au moins 22 de ce type; avec huit d’entre eux qui se font en août – et seulement deux le dernier jour.

Ce qui ressort le plus de l’analyse de ces chiffres est que les clubs qui font leur marché plus tard en payent le prix. Seulement un tiers des meilleures équipes qui ont dépensé trois-quart de leur budget de transferts en août, ont pris plus de points en championnat que l’année précédente. L’impact est aussi immédiat puisque les clubs qui recrutent tard démarrent moins bien leur championnat. Il est envisageable que les nouvelles recrues ne soient pas encore adaptées aux contraintes technico-tactiques données par le nouvel entraîneur. En revanche, les clubs qui ont fait le gros de leur marché en juillet ont tendance à un meilleur départ lors des cinq premiers matchs de championnat. Il est donc préférable d’avoir un groupe de joueurs au complet à disposition de l’entraîneur pendant les six à huit semaines de pré-saison plutôt que d’attendre la dernière minute. Cela permet de travailler le foncier, la tactique, et connaître ses coéquipiers.

Quel destin pour la journée du 31 août ?

Faire son marché le 31 août comporte un élément de risque. Les équipes qui complètent 40 % ou plus de leurs transferts lors du dernier jour du mercato d’été ont tendance à avoir un mauvais départ en comparaison aux équipes qui ont moins de 20 % d’activité durant ce jour spécial. En effet, sur les douze équipes qui ont, durant les cinq dernières années, acquis plus de la moitié de leurs joueurs lors du dernier jour, seul trois ont récolté plus de points à l’issue de la saison. Parmi ces trois, il y a le Tottenham de la saison dernière. Dans ce cas précis, la performance est plus dûe à la qualité de l’équipe de jeunes joueurs talentueux qu’ils avaient déjà, plutôt qu’à l’arrivée de recrues. Seul une de leurs trois recrues – Moussa Sissoko – a pu participer quelques fois aux matches de la première équipe.

Le moment du transfert en lui-même peut aussi prêter à controverse. L’entraîneur espagnol de Manchester City – Pep Guardiola – qui réalise de très nombreux et coûteux transferts en ce moment, vient de critiquer la longueur de ce marché des transferts d’été. Selon lui, il est préférable de fermer le marché des transferts au moment où la saison commence. Pourtant, ses équipes ont par le passé, souvent acheté des joueurs lors du mois d’août, donc après le début de saison. Son équipe actuelle de Manchester City fait partie de la douzaine de clubs qui ont investi dans de nouveaux joueurs comme Kevin de Bruyne et Nicolas Ottamendi récemment, alors que la saison avait déjà commencée. Ces investissements n’ont pas été aussi catastrophiques que cela; on peut même dire que dans le cas du prodige belge que c’est une réussite. Ce n’a pas été le cas récemment avec leurs voisins de Manchester United qui ont investi avec beaucoup moins de succès dans Angel Di Maria et Anthony Martial.

Les transferts de dernière minute comportent inévitablement une part de risque, comme le montrent nos données ainsi que les achats réalisés lors de vents de panique des dernières années. L’activité du marché et les récentes rumeurs promettent pour cette été encore un mercato agité jusqu’au dernier moment. Si on prend les cas de Neymar et Mbappé, le montant de ces transferts peut battre facilement le record du plus gros transfert du monde avec 80 ou 120 millions d’euros de plus que celui établi par Pogba l’année dernière, s’ils ont lieu. Il y a quatre ans, il aura fallu attendre jusqu’au 1er septembre pour que le Gallois Gareth Bale soit transféré de Tottenham au Réal de Madrid, pour un montant record à l’époque. Les feuilletons de l’été pourraient donc, cette année encore, nous tenir en haleine jusqu’au bout de la fenêtre de transferts autorisée – soit le 31 août 2017 à 23:59.

X