Qui sont les joueurs chouchous des arbitres au football ?

CLIQUEZ ICI ! et pariez sur le Football

Nous avons analysé les statistiques de tous les joueurs défensifs dans les cinq grandes ligues européennes au cours des trois dernières saisons – en filtrant ceux qui commettent en moyenne moins d’une faute par match, ainsi que ceux qui ont fait moins d’une saison depuis leur apparition, début 2015/16 – pour savoir lesquels sont les chouchous des arbitres, et lesquels se retrouvent le plus souvent exclus.

Premier League

Lorsque l’on compare les cinq premières ligues européennes, l’une des statistiques les plus surprenantes est le nombre de cartes distribuées en Premier League. Malgré sa réputation de division physique, c’est celle où l’on constate le moins d’avertissements par match, et le plus faible nombre moyen de fautes octroyées, et ce, de façon assez marquée. Fait d’autant plus notable que la plupart des joueurs qui commettent habituellement des fautes et s’en tirent plutôt bien, proviennent de l’étranger. Davide Zappacosta, nouveau joueur de Chelsea, se place en tête du classement, après avoir commis une moyenne de 14 fautes pour chaque carton reçu, au cours des trois dernières saisons. Joel Matip, de Liverpool, est le seul autre joueur avec deux chiffres au compteur.

Après son tacle dévastateur sur Anthony Knockaert plus tôt au cours de cette saison, Il n’est pas surprenant de voir Miguel Britos de Watford parmi les cinq joueurs le plus souvent punis, mais la palme du plus pénalisé revient à Shkrodan Mustafi d’Arsenal, qui obtient un carton toutes les trois fautes commises en moyenne. Il pourrait en apprendre de son coéquipier des Gunners, Sead Kolasinac, qui, pour chaque fois que son nom est entré dans le livre, a réussi à commettre presque trois fois plus d’infractions.

A travers l’Europe

Eneko Boveda de Bilbao est l’attaquant le moins puni de l’élite espagnole, avec un record légèrement supérieur à Zappacosta. Prestation d’autant plus impressionnante si l’on considère que les arbitres de La Liga distribuent en moyenne plus de cinq cartons par match, contre environ trois et demi en Premier League.

C’est en Bundesliga que l’on peut se rendre compte avec évidence de l’enseignement qu’apporte l’expérience. Le capitaine de Dortmund Marcel Schmelzer, et le vétéran défenseur brésilien de Schalke, Naldo, comptent parmi les cinq joueurs les moins sanctionnés.

En Série A, les deux clubs de Milan emploient chacun l’un des deux défenseurs les moins avertis, en les personnes de Danilo D’Ambrosio et Ricard Rodriguez. A noter toutefois que l’ancien coéquipier de l’Inter, Andrew Ranocchia n’aie pas l’air de trop s’en faire, se classant parmi les cinq joueurs les plus pénalisés de la division.

Au cours des trois dernières saisons en Ligue 1, Ludovic Baal, de Rennes, a cependant dominé les cinq grandes ligues européennes en tant que « petit filou », avec un sidérant 16,8 fautes commises par carton reçu.

Influence des arbitres

Bien qu’il existe incontestablement différentes lignes de conduite adoptées entre les ligues, dans la façon dont le jeu est dirigé, personne ne niera que l’arbitre joue également un rôle énorme dans le nombre de cartons distribués. En Premier League, un joueur finaud s’en sortira beaucoup plus facilement face à un Lee Probert, qui ne montre une carte qu’une fois toutes les 9,7 fautes en moyenne, que si c’est Andre Marriner qui mène la danse. Marriner laisse en moyenne passer quatre fautes de moins avant de brandir une carte, ce qui est encore relativement laxiste, en regard des standards de La Liga, où le plus strict officiel notera habituellement les noms.

Chaque semaine, nous distribuons 100.000 € aux joueurs qui prévoient le moment précis du premier but d’un match déterminé. Pour participer, vous commencez par vous connecter ou vous inscrire chez bwin. Ensuite, vous pouvez faire une première tentative avec une prévision gratuite. Chaque tranche de 10 € misés chez nous donne droit à un pari supplémentaire !

Chaque billet de 10 € misé sur des paris sportifs avec une cote minimale de 1,70 donne droit à une prévision supplémentaire. Vous pouvez chaque jour gagner jusqu’à 100 prévisions. Toutes les mises doivent être faites et facturées le même jour pour être prises en compte pour les prévisions. Vous recevrez votre mise le lendemain. Si votre prévision est juste, vous remportez le prix de maximum 100.000 € au comptant !

Publié par

Bwin