Monoplace Ferrari

Vainqueur de la coupe du Monde : la Belgique au porte de la finale.

La Belgique gagne la coupe du monde coté à 3.60

Seul treize pays ont participé à une finale de Coupe du monde, et neuf l’ont gagnée. A l’aube de la vingt-et-unième Coupe du monde, découvrez quelles sont les principales nations qui ont la cote auprès des pronostiqueurs ! Il ne reste que que quatre nations européennes. Qui va succéder au palmarès à l’Allemagne ? Faites vos paris maintenant!

Le principal favori, la France

La cote de la France est de 2.90. pour remporter la deuxième Coupe du monde de son histoire. La France est l’équipe la plus expérimentée. Finaliste de l’Euro 2016, finaliste de la Coupe du monde 2006, c’est la sixième demi-finale de la France en Coupe du monde, alors que ce ne sera que la deuxième pour les trois autres nations.

Parier aussi sur la France qui ne gagne pas la Coupe du monde est coté à 1.38.

Les outsiders sérieux

La cote de la Belgique monte en flèche. Après avoir passé avec brio les qualifications en zone UEFA, la Belgique possède pour l’instant la meilleure attaque du tournoi. Dotée d’une belle génération, avec Hazard et De Bruyne au milieu de terrain, la Belgique est cotée à 3.60. pour remporter sa première Coupe du monde. La Belgique est la seule équipe qui a gagné toutes ses rencontres durant cette Coupe du monde.

Parier aussi sur la Belgique qui ne gagne pas la Coupe du monde est coté à 1.26.

Le second prétendant parmi les outsiders est l’Angleterre. Avec des joueurs évoluant tous en Premier League, l’Angleterre est cotée à 3.40. Il existe un enthousiasme certain autour de la sélection des trois Lions, puisque c’est la première fois depuis 1966 que l’Angleterre se retrouve en demi-finale. De plus, l’Angleterre a le meilleur buteur du tournoi dans son équipe.

Parier aussi sur l’Angleterre qui ne gagne pas la Coupe du monde est coté à 1.28.

L’équipe à surveiller

La Croatie, qui a remporté ses trois matchs de groupe, et a fait imploser l’Argentine, est cotée à 5.00 ; elle possède deux milieux de terrain extraordinaires, avec Modric et Rakitic. Dans le côté le plus facile du tableau, la Croatie est passée deux fois aux tirs au but. Désormais, la génération croate a l’opportunité de surpasser celle de 98, qui avait perdu en 1998 contre la France.

X