Saison 2019-2020 de NBA : les plus grosses surprises

Saison 2019-2020 de NBA : les plus grosses surprises

Alors que nous approchons la moitié de la saison 2019/2020 en NBA, nous avons déjà pu voir certaines prédictions devenir réalité, ou pas. Giannis Antetokounmpo a prouvé que l’année dernière n’était pas un coup de chance et continue de prouver qu’il mérite le titre de MVP, James Harden devient de plus en plus difficile à tenir, tandis que l’alchimie exceptionnelle entre Anthony Davis et LeBron James est plus que plaisante à regarder. Et pourtant, bien qu’il y ait eu des doutes, la plupart des fans ne sont pas réellement surpris par ces performances.

Mais qui aurait pu prévoir le reste des surprises que la NBA nous a offertes ? Jetons un coup d’œil aux joueurs qui se sont réinventés, à ceux qui n’ont pas réussi à convaincre, ou encore aux équipes qui ont été sur toutes les lèvres pour de bonnes ou mauvaises raisons.

Le voyage dans le temps de Dwight Howard

Se réinventer n’est pas une chose aisée à réaliser. Surtout si vous avez été élu plusieurs fois All-Star et êtes un futur membre du Hall-of-Fame. Dwight opte moins pour l’attaque et davantage pour la passe. De plus, il est solide en défense. Dwight semble être revenu à sa forme de 2014. Les équipes le craignent et les Lakers occupent confortablement la première place de l’Ouest.

Les Lakers sont-ils les favoris pour le titre ?

Pascal Siakam: la nouvelle star de Toronto

Il était une fois un joueur dont personne n’avait entendu parler. L’année dernière, il a montré à tout le monde ce dont il était capable et a remporté le titre de « Most Improved Player ». Plus tard dans la saison, il est devenu champion de NBA avec les Raptors de Toronto. Cette année, il est s’est amélioré, a réussi à combler l’écart laissé par Kawhi et a considérablement augmenté sa variété de tirs et ses statistiques. Maintenant, Toronto compte sur lui pour briser les d’attentes et les mener à un deuxième titre.

Envie de voir Toronto remporter un nouveau championnat ?

Une vue panoramique des Golden State Warriors

De 5 Finals disputées consécutivement à moins bonne équipe de l’Ouest et du classement général de la NBA, difficile de faire pire comme transition. Durant la présaison, Kevin Durant est parti pour Brooklyn, Klay Thompson s’est fait une blessure inquiétante et la plupart des joueurs de soutien étaient partis explorer de nouveaux horizons. Golden State était toujours considéré parmi les favoris, d’autant plus que le club a réussi à signer D’Angelo Russell. Peu de temps après avoir été blessé, Stephen Curry s’est également cassé la main. Avec une équipe de joueurs restants pour la plupart inconnus, les Warriors ne sont pas susceptibles d’atteindre les finales NBA pour une sixième année consécutive.

Les Warriors peuvent-ils obtenir une place en Play-Offs ?

Luka Doncic: mon vote personnel pour le MVP

Est-il temps pour une reconstruction lente à Dallas? Luka et ses coéquipiers ne semblent pas le penser. Traversant la saison régulière et menant facilement Dallas aux séries éliminatoires dans une compétition Ouest très compétitive, le joueur de 20 ans fait partie des meilleurs talents de la compétition, 2 ans seulement après ses débuts. Le leader de la meilleure équipe offensive de la ligue pourrait-il déjà devenir l’un des dix meilleurs joueurs de la NBA et le MVP de la saison ?

Pensez-vous que Dallas a ce qu’il faut pour aller au bout ?

Portland Trailblazers: un conte de NBA particulier

Leur forme compliquée et les blessures continues de leurs joueurs clés ont forcé les finalistes de l’année dernière à signer Carmelo Anthony; un risque qu’aucune autre équipe de la NBA n’était prête à prendre pendant près de deux ans. Melo est un régal pour les fans, mais a des défauts défensifs évidents dans son jeu et choisit toujours des jeux d’isolement à haut risque en attaque. D’un autre côté, Hassan Whiteside n’a pas pu faire la différence, CJ MCCollum n’est pas cohérent et le spectaculaire Damian Lillard semble désespérément seul sur le parquet. Peut-être qu’un échange pour une nouvelle star se trouve dans les petits papiers.

Portland va-t-il se surpasser et atteindre la finale ?

Les recrues de Miami sont plutôt bonnes

Les Heats de Miami ont eu droit à un ‘middle 1st round pick’ et a un joueur officiellement non repêché dans la Conférence Est de la NBA. Tyler Herro et Kendrick Nunn pourraient tous deux être candidats au titre de « Recrue de l’année » tandis que la défense d’élite de Bam Adebayo et Jimmy Butler effraie même les attaques les plus prolifiques.

Miami est-il le favori à l’Est?

Les Pacers sont bons, même sans Victor Oladipo

Victor Oladipo a explosé en 2017 et est devenu un véritable All-Star. L’arrière des Pacers a rendu les fans de l’Indiana inquiets après sa blessure en janvier. Et puis vint le coup de l’été. Les Pacers n’ont pas hésité à faire venir Malcolm Brogdon qui prospère avec sa nouvelle équipe. Domantas Sabonis et Myles Turner ont également été impressionnants et mènent régulièrement l’Indiana aux Play-Offs de l’Est.

L’Indiana peut-il défier le sommet de l’Est?

Les Phoenix Suns pourraient atteindre les Play-Offs

Non, ce n’est ni un rêve, ni un cauchemar irréalisable. Les Suns – l’équipe qui est au bas de la NBA depuis des années – jouent du basket de qualité. Qui aurait cru que Ricky Rubio et Aron Baynes pourraient réellement transformer une équipe si drastiquement ? Le mélange de jeunes et de meilleurs choix concernant les vétérans semble enfin faire l’affaire pour les Suns et pourrait leur apporter une qualification pour les Play-Offs.

Le feu des Phoenix est-il suffisant pour gagner un championnat de NBA ?

Andrew Wiggins pourrait être une star

Le Minnesota a-t-il enfin un duo de tête légitime ? Wiggins est passé d’un choix n ° 1 à un joueur considéré comme moyen et trop payé, tandis que Karl Anthony-Towns a été obligé de porter les Timberwolves tout seul. Wiggins réalise enfin ses promesses et se transforme en une menace offensive sur le parquet, et Towns est en tête de la ligue en ce qui concerne les 3 points par match, en plus de ses centres ayant une réussite de 44,4%.

Les Timberwolves sont-ils prêts à aller au bout ?

Les Spurs semblent dénués de sens

Le système de San Antonio fonctionne depuis des années. Il fut un temps ou le club dominait toute la NBA et était un concurrent régulier en Play-Offs. Peut-être que le talent de Gregg Popovich est dépassé. Il se pourrait également que leurs deux joueurs All-Star, DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge, ne s’associent pas si bien. Cela pourrait être la première fois depuis 1997 que San Antonio ne participe pas aux éliminatoires.

San Antonio peut-il toujours être considéré comme une menace pour le titre ?

Les fans de basket-ball devraient être ravis, car d’autres surprises arriveront certainement lors du week-end All-Star. Par ailleurs, à l’approche des Play-Offs, la tension monte tout doucement et des matchs de qualité sont attendus.

Visitez maintenant bwin news pour les dernières prédictions et cotes NBA.

N’oubliez pas de suivre les réseaux sociaux de bwin avec #NBAallDay pour la dernière action NBA.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la NBA :

X